“Réparer, couper, coller, visionner à l’époque du muet” au programme de la séance du séminaire du 12 avril 2019

Souvenirs photographiques de la passionnante séance du séminaire Ciné08-19 du 12 avril 2019 : « Réparer, couper, coller, visionner à l’époque du muet : le rôle de l’allongement du métrage dans la standardisation des pratiques de montage » par André Gaudreault (Professeur au Département d’histoire de l’art et des études cinématographiques de l’Université de Montréal) et Laurent Le Forestier (Professeur Section d’histoire et d’esthétique du cinéma à l’Université de Lausanne).

André Gaudreault et Laurent Le Forestier.

André Gaudreault, Laurent Le Forestier et Laurent Véray.

A noter qu’à la fin de l’année 2019 paraîtra l’ouvrage d’André Gaudreault et Laurent Le Forestier : “Le montage cinématographique : instauration et standardisation d’une pratique” aux Presses de l’Université de Montréal. Le livre sera publié simultanément en anglais : When Splicing Became Editing: The Advent and Standardization of a Film Technique, Amsterdam University Press. Nous trépignons donc d’impatience de les lire !


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
caroleaurouet (16 avril 2019). “Réparer, couper, coller, visionner à l’époque du muet” au programme de la séance du séminaire du 12 avril 2019. Histoire du cinéma en France de 1908 à 1919. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/msim


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.