Séminaire Ciné08-19 – séance du 17 mai

Université Paris III-Sorbonne nouvelle, Maison de la recherche, Salle du Conseil

4 rue des Irlandais 75005 Paris, de 16 h à 19h.

Suzanne et Théophile Pathé, deux pionniers de la cinématographie franco-allemande

Sabine Lenck, Chercheur PostDoc « B-magic”, Université libre de Bruxelles l CiAsp

Université d’Anvers l Research Center for Visual Poetics

Frank Kessler,  Université d’Utrecht, ICON

Action de la société fondée par Théophile Pathé à Paris en 1906 (collection particulière)

Que dit l’histoire du cinéma de Théophile Pathé et de sa carrière cinématographique ? Beaucoup d’historiens ne le mentionnent pas. Georges Sadoul dans son Histoire générale du cinéma voyait en lui le cadet peu doué et avant tout maladroit en business qui se faisait aider par son frère aîné Charles, reprenant la légende que celui-ci avait forgée dans ses mémoires. Malgré les résultats des recherches de Jean-Claude Séguin sur la « Compagnie des Cinématographes Théophile Pathé » publiés dans son livre sur Alexandre Promio, cette impression persiste jusqu’à aujourd’hui.

Dans notre conférence nous présenterons une nouvelle vue sur les activités cinématographiques de Théophile Pathé qui, aidé avant tout par sa femme Stéphanie Coisson et sa fille Suzanne Pathé, a su construire son propre studio de production à Paris après avoir été l’un des premiers distributeurs de films à Berlin. Nous parlerons également de Suzanne Pathé qui, à 15 ans à peine, dirigeait déjà la succursale de vente berlinoise de la compagnie et qui appelait cette période de sa vie « une grande aventure ». Et nous poserons la question de savoir pourquoi le plus jeune des frères Pathé a été autant négligé, jusqu’à l’effacement quasi-total de son nom de la liste des pionniers de la cinématographie.

Théophile Pathé, sa fille Suzanne et quelques acteurs faisant une pause lors d’un tournage, ca 1907 (collection particulière)

 

 



Citer ce billet
Teresa Castro (2019, 18 avril). Séminaire Ciné08-19 – séance du 17 mai. Histoire du cinéma en France de 1908 à 1919. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/msin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.