La séance du séminaire ANR Ciné08-19 du 21 juin 2019 à l’UPEM

Le vendredi 21 juin 2019, une nouvelle séance du séminaire Ciné08-19 s’est tenue à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, sur le site de la Centrif’.

Carole Aurouet (UPEM) a proposé une communication d’une heure sur la mise en abîme du cinéma dans les fictions en France de 1908 à 1919. Si le cinéma dans le cinéma est un sujet bien appréhendé pour la période hollywoodienne, il ne l’est en revanche que très peu entre 1908 et 1919 en France. Pourtant, cette mise en abîme est fréquente : 83 films de fiction ayant été exhumés à cette date pour ces onze années. Ce copieux corpus constitue une matière passionnante dont l’analyse permet de mettre en exergue trois points saillants : une valeur testimoniale qui contribue à éclairer l’histoire du cinéma, un processus habile de valorisation, donc d’institutionnalisation, et la question d’une stratégie auto-promotionnelle délibérée.


Laurent Véray (Sorbonne nouvelle – Paris 3) est ensuite intervenu, durant une heure également, sur les lettres et les mots reçus par Musidora. L’examen de la carrière de Musidora, entre 1915 et 1919, montre que le processus d’identification à une actrice, sur lequel repose le cinéma populaire hollywoodien, était déjà présent en France au milieu des années 1910. Après ses rôles de femme gangster dans Les Vampires (1915) et Judex (1917) de Louis Feuillade, sa célébrité ne cessa de grandir. Une jeunesse tomba toute entière amoureuse de la sulfureuse Irma Vep, écrira plus tard Louis Aragon. De la scène à l’écran, du mélodrame patriotique au serial à la mode, on reconnaît son style de jeu, son allure, sa mimique, sa sensualité effrontée. Cela aboutit en pleine guerre à la construction d’une forme de vedettariat unique en son genre. Une source exceptionnelle d’environ 300 lettres récemment retrouvées atteste d’un succès public hors du commun. Ces lettres adressées à Musidora, par un public essentiellement masculin, disent combien son impact fut alors considérable, à l’avant comme à l’arrière du front.

Quatre panneaux de l’exposition montée à l’occasion du Festival du Film de Compiègne 2018, « Musidora, naissance d’une star dans la Grande Guerre », étaient installés dans la salle de conférence. Cette exposition, inaugurée le samedi 20 octobre 2018 à 16h30 à la Bibliothèque Saint-Corneille de Compiègne, avait été conçue et réalisée sous la direction de Laurent Véray, Marién Gómez Rodriguez (Doctorante/IRCAV/Membre du groupe élargi de Ciné08-19), Antoine Torrens et Sophie Davril (Bibliothèques de Compiègne). Avec le concours actif de Marie-Claude Cherqui, petite-nièce de Musidora ; Annelise Gavoille, Sylvain Letailleur et Maria Hermelin Vélez de l’université Sorbonne nouvelle – Paris 3 ; Frédéric Bonnaud, Joël Daire, Sophie Hébert, Bertrand Kerael, Isabelle Regelsperger, Régis Robert, Véronique Rossignol et Cécile Touret (Cinémathèque française) ; Emannuelle Toulet, Alain Durel et Yannick Grandcolas (Bibliothèque historique de la ville de Paris) ; Corine Faugeron, Mélanie Hérick et Manoela Padoan (Musée Gaumont) ; Alain Dupart et l’association des Amis de Musidora.

La séance de ce séminaire a été filmée intégralement et sera diffusée prochainement sur ce carnet de recherche. De plus, un court sujet réalisé par l’équipe de la Centrif’ est en cours de montage.

La matinée s’est terminée autour d’un buffet dans la salle de co-working, permettant ainsi de poursuivre de manière conviviale les discussions engagées.


Merci à toutes et à tous pour votre présence ! Merci à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la tenue de cette journée !

Le séminaire prend ses quartiers d’été jusqu’à septembre. Le programme sera très bientôt mis en ligne.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
caroleaurouet (24 juin 2019). La séance du séminaire ANR Ciné08-19 du 21 juin 2019 à l’UPEM. Histoire du cinéma en France de 1908 à 1919. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/msiw


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.