Colloque « Musidora, qui êtes-vous ? » du 18 au 20 novembre 2020

Du 18 au 20 novembre 2020 se tiendra à la Cinémathèque Robert-Lynen (75017) et au CNC (75014) le colloque « Musidora, qui êtes-vous? » coorganisé par Carole Aurouet, Marie-Claude Cherqui et Laurent Véray.

En forme de point d’interrogation, une tête de femme cagoulée de noir s’affiche sur les murs des villes de France et d’ailleurs. Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? C’est Irma Vep, alias Musidora, alias Jeanne Roques, muse-artiste, femme et vamp, née à Paris en 1889 et amenée à figurer pour toujours au firmament des étoiles du cinéma mondial. En 1915, elle apparaît au public moulée d’un collant noir et courant sur les toits de Paris dans Les Vampires, serial culte de Louis Feuillade. Le mythe est en marche. Les yeux sont fascinés et les cœurs s’enflamment. Les poètes, parmi eux les futurs surréalistes, fixeront son image par les mots et contribueront à son immortalité. Mais derrière le mythe, il y a la femme. Jeanne Roques naît dans une période décisive pour la modernité, pour la création dans tous les domaines artistiques comme techniques. Ses parents sont des progressistes. Son père, philosophe et musicien, et sa mère, engagée dans les luttes féministes, encouragent leur fille dans ses choix. Jeanne envisage d’abord une carrière de peintre et de dessinatrice et étudie au cours Frémiet. Puis elle apprend l’art dramatique chez Mévisto et démarre à seize ans une carrière au music-hall. Guidée par Pierre Louÿs, c’est dans Fortunio de Théophile Gautier, qu’elle choisit son nom de scène, Musidora, s’identifiant au personnage fatal et singulier du roman. Sur la scène du Ba-Ta-Clan, elle rencontre Colette, figure décisive pour sa carrière et pour sa vie. Devenue une des principales vedettes des grandes revues parisiennes, elle chante et danse dans les music-halls de Paris et de France. Feuillade la remarque aux Folies-Bergère et l’engage pour le rôle d’Irma Vep dans Les Vampires, succès populaire de la Grande Guerre. Première « star » française du cinéma, elle enchaîne les rôles pour les plus grands cinéastes, sans jamais cesser de se produire sur scène. Passionnée par leur travail, elle crée Les Films Musidora et passe derrière la caméra. Lors de ses déplacements artistiques, elle découvre l’Espagne, et choisit, pour y tourner, d’adapter le roman historique de Pierre Benoît, Pour Don Carlos. Durant sa liaison avec le rejeoneador Antonio Cañero, elle réalise pour lui Sol y Sombra et La Tierra de los Toros. À la fin des années 1920, elle se marie, devient mère et s’installe en province. Là commence sa carrière de romancière, poète, dramaturge, professeur, metteur en scène ; elle renoue également avec la peinture. En 1942, divorcée et de retour à Paris, elle devient un membre fondateur de la Cinémathèque française, en charge de la commission sur les recherches historiques, fonction qu’elle occupera jusqu’à son décès en 1957. Après son livre publié en 1978, Musidora, la dixième muse, Patrick Cazals lui consacre en 2013 un documentaire éponyme projeté dans de nombreux festivals et institutions patrimoniales. Depuis, l’intérêt pour Musidora ne cesse de grandir. Le colloque « Musidora, qui êtes-vous ? » se propose d’étudier la figure de Musidora sous tous ses aspects, les plus connus comme les plus secrets. Son parcours est emblématique de l’émancipation féminine au début du XXe siècle, tant au niveau social qu’artistique. Actrice et artiste complète, objet de fantasmes et femme d’avant-garde, elle s’impose aujourd’hui comme une figure majeure du cinéma muet, continuant à alimenter l’imaginaire collectif. Les communications proposées permettront d’approfondir la réflexion sur le mythe et de mettre en lumière les activités plus méconnues, inédites parfois, de Musidora.

Ce colloque sera constitué de deux journées de communications (30 minutes) et de focus (15 minutes), d’une table-ronde et de trois soirées-spectacles. Le programme complet se trouve dans cette brochure de 12 pages, réalisée par Antoine Robaglia :

Pour diffuser l’information de cet événement, voici un flyer de 2 pages, réalisé par Antoine Robaglia :

Participeront à ce colloque : Olivier Assayas, Carole Aurouet, Karol Beffa, Anne Bléger, Didier Blonde, Francesca Bozzano, Lucas Bruneau, Emilie Cauquy, Patrick Cazals, Pierre Edouard Clamour, José-Maurice Cherqui, Marie-Claude Cherqui, Marie-Joëlle Cherqui, Anne-Olga de Pass, Béatrice de Pastre, Marc Durand, Yvon Dupart, Hélène Fleckinger, Annette Förster, Christophe Gauthier, Magali Goimard, Anne-Elisabeth Halpern, Myriam Juan, Laurent Mannoni, Camille Paillet, Paola Palma, Pascal Roques, Sébastien Rongier, Michel Saussol, Laurent Véray, Christophe Viart, Michel Viennot et les élèves du conservatoire de musique Jean-Philippe Rameau du VIe arrondissement de Paris.

A très bientôt donc !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.