15e colloque international Domitor – Le cinéma des premiers temps et la question de la provenance

Du 13 au 16 juin 2018 s’est tenu le 15e colloque international Domitor à Rochester, New York : “Le cinéma des premiers temps et la question de la provenance”.

Deux membres du consortium de Ciné08-19, Anne Sigaud (chargée de recherches au musée départemental Albert-Kahn) et Teresa Castro (maîtresse de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) y ont participé par une communication intitulée “Réinterroger les films des Archives de la Planète (1908-1919)”.

Elles ont fait état d’une recherche en cours menée dans le cadre de Ciné08-19, consistant à observer l’état matériel de la collection de films des Archives de la Planète du banquier français Albert Kahn (1860-1940). La collection, conservée par le musée départemental Albert-Kahn, est déposée au CNC. Elles ont présenté les résultats d’une étude de cas visant à comparer l’état physique de pellicules négatives en nitrate et de copies positives en nitrate de films datés de 1918 et représentant un même sujet, conservés à la fois par le musée Albert-Kahn et l’ECPAD (Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense). En évoquant les applications de cette étude sur leurs propres recherches en cours relatives aux Archives de la Planète, elles ont conclu sur l’intérêt méthodologique de pratiquer une histoire matérielle des collections dans le domaine du cinéma, tant pour l’histoire culturelle que pour l’histoire esthétique.

© Teresa Castro



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
caroleaurouet (18 octobre 2018). 15e colloque international Domitor – Le cinéma des premiers temps et la question de la provenance. Histoire du cinéma en France de 1908 à 1919. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mshu


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.